Qu’est ce qu’on entend par confiance en soi ? Beaucoup de chose. Tant mieux parce que la sophrologie traite beaucoup de chose.

Maintenant il faut voir ce que l’on met dans « confiance en soi ». Si vous préparez un entretien, il va falloir avoir confiance en soi, mais cela dépendra aussi de vos compétences propre au travail visé.

Lorsque l’on a peur d’être jugé c’est aussi un problème de confiance, pour autant, vous n’avez rien à préparer (si ce n’est votre histoire lorsque vous viendrez me voir dans mon cabinet de sophrologie à Lille 🙂 ). En effet pour ce genre de cas, il est fréquent de trouver la source du problème dans l’enfance de la personne. Une personne constamment dévalorisée par ses parents ou autres durant son enfance n’aura pas la confiance de s’affirmer plus dans la vie d’adulte. Et les cas de figure sont légion !

Enfin concernant la prise de parole en public, c’est aussi une affaire de confiance en soi mais là aussi c’est différent d’une préparation mentale dans le cadre d’une compétition sportive ou bien d’un entretien d’embauche.

Voilà, en introduction le vaste sujet de la confiance en soi que l’on peut traiter en sophrologie. Vous voyez bien qu’il s’agira, lors de la séance de sophrologie, de faire une séance individualisée selon le parcours de la personne.

Mais profitons tout de même pour mettre en lumière un point commun à ce genre de séance de sophrologie : la visualisation

La visualisation pour une présentation publique

« Je parle calmement, ma présentation est fluide, l’audience est réceptive et sourie »

Beaucoup de gens pensent que ce type de visualisation peut vous aider non seulement à mieux parler, mais aussi à réduire votre peur de parler en public.

Vous vous sentirez peut-être bien à ce moment-là, mais les preuves scientifiques n’appuient pas la croyance qu’elles vous aideront à obtenir votre meilleur rendement ou à réduire votre peur de parler en public.

Mais il existe d’autres types de visualisation qui peuvent vous aider dans ces deux domaines.

Visualisation pour de meilleures performances

La visualisation la plus efficace pour améliorer vos performances est la visualisation des processus. Au cours de la visualisation d’un processus, vous visualisez toutes les étapes nécessaires pour atteindre le résultat que vous souhaitez. Ainsi, par exemple, vous vous visualisez vous-même :

  • Préparer votre présentation
  • Répétition
  • Présentation devant un public normal (certains hochent la tête et sourient, d’autres ont l’air vide, d’autres encore jouent avec leur iphone)
  • Faire face efficacement à tout problème qui pourrait survenir.

Les visualisations de processus se sont avérées plus efficaces que les visualisations de résultats :

1. Les élèves qui ont visualisé de bonnes habitudes d’étude ont obtenu de meilleurs résultats que les élèves qui ont visualisé obtenir une note A à l’examen. (Taylor S E, Pham L B From Thought to Action : Effects of Process-Versus Outcome-Based Mental Simulations on Performance Personality and Social Psychology Bulletin, Vol. 25, No. 2, 250-260 (1999)

2. Les élèves qui ont visualisé les étapes nécessaires pour améliorer leurs compétences en tennis ont mieux réussi que ceux qui ont simplement visualisé être meilleurs au tennis. (Singer R, Symons Downs D, Bouchard L, de la Pena D « The Influence of a Process Versus an Outcome Orientation on Tennis Performance and Knowledge ». Journal of Sport Behavior, vol. 24, 2001).

La visualisation pour réduire votre peur

La visualisation conventionnelle peut vous aider à vous sentir bien au moment où vous le faites. Mais il y a trois inconvénients à ce type de visualisation pour réduire votre peur de parler en public.

1. Ce n’est pas crédible.

Cela signifie que cela n’aura qu’un impact à court terme, s’il y a lieu, sur vos sentiments.

2. Ça ne correspond pas à la réalité.

Ce type de visualisation ne vous aide pas non plus lorsque vous êtes face à un public « normal ». Un public normal a tendance à avoir des gens qui hochent la tête et sourient, des gens qui ont l’air vaguement intéressés et des gens qui n’ont pas de contact visuel. Lorsque la réalité ne correspond pas à ce que vous avez visualisé, tous les bons sentiments que vous avez pu avoir de la visualisation s’évaporeront.

3. Ça ne vous prépare pas pour quand les choses tournent mal.

Et en particulier, cette visualisation ne vous prépare pas à quand les choses tournent mal. C’est comme une équipe sportive qui visualise un match facile, où l’opposition se fond et marque sans effort. Les équipes sportives ne font pas ça. Ils étudient l’opposition en détail et élaborent les stratégies dont ils ont besoin pour faire face à l’opposition.

Visualisation rationnelle

Cependant, il existe un type de visualisation qui peut vous aider à réduire votre peur de parler en public. Cela provient de stratégies psychologiques éprouvées pour réduire l’anxiété. C’est ce qu’on appelle une visualisation rationnelle ou une répétition d’adaptation (Froggatt W « Fearless : your guide to overcoming anxiety » 2003).

Dans cette visualisation, vous vous visualisez en train de faire votre présentation – y compris toutes les choses qui peuvent mal tourner. Par exemple, la présentation ne fonctionne pas, avoir l’esprit vide, les gens ont l’air de s’ennuyer. Vous déterminez la stratégie que vous utiliserez dans cette situation, puis vous vous visualisez en train de mettre ces stratégies en pratique et de faire face efficacement à la situation. Cela permet de réduire votre peur de deux façons :

1. Vous élaborerez des stratégies pratiques à utiliser lorsque les choses tournent mal.

Par exemple, vous vous assurerez d’avoir des documents papier que vous pourrez utiliser au cas où la présentation ne fonctionnerait pas. Sachant que vous avez un « Plan B » en place, vous serez moins préoccupé par la possibilité que la présentation ne fonctionne pas.

2. Dans votre esprit, vous aurez répété comment gérer efficacement les choses qui tournent mal.

Par exemple, si vous avez répété comment vous allez vous remettre d’un vide mental, vous n’aurez plus une voix dans votre tête qui vous dira :

 » Si mon esprit devient vide, ce serait terrible « .

Au lieu de cela, vous pourrez vous dire :

« J’espère que je n’ai pas l’esprit vide, mais si je le fais, je peux m’en remettre. »

Alors, ne visualisez pas seulement le succès – visualisez les étapes nécessaires pour atteindre ce succès.